Les bronzes

"La plupart des ombres de Claude Abeille passent ou retirent des vêtements qui flottent derrière elles comme pour laisser une trace de leur passage. Certains de ces êtres, tout juste suggérés, enfilent plusieurs manteaux qui leur donnent de l’épaisseur, de la consistance et cetEmpilement de vêtement qui parfois les déséquilibre semble aussi leur donner la vie. Nous aimerions en savoir davantage sur chacun d’eux mais l’artiste, peu soucieux de nous renseigner, ne nous donne que quelques indications à partir desquelles chacun d’entre nous est libre de mûrir sa réflexion.Il est rare de trouver dans la sculpture dite figurative, et surtout à partir de ce matériau si contraignant qu’est le bronze, une telle liberté d’interprétation pour le spectateur, une telle interactivité pour employer un concept à la mode."

Michel Poletti